Le taux des intérêts immobiliers est arrivé à un niveau très bas ces dernier mois, ce qui représente une mauvaise nouvelle pour les nouveaux emprunteurs, mais une véritable opportunité pour les anciens.Immobilier et taux

Tout d’abord, il faut savoir qu’un prêt classique dans un taux fixé représente deux parties. D’un côté les intérêts qui représentent la plus grande part au début, et la partie du capital qui varie dans le temps jusqu’à ce qu’elle devienne la seule partie remboursée. Par conséquent, plus le temps passe plus on perd les avantages tirés des remboursements. Il est donc préférable de renégocier son prêt immobilier au début, où la part des intérêts est plus élevée.

Avant de commencer la négociation de votre crédit, il faut tout d’abord chercher combien cela vous coûtera. Les frais pourront bien annuler l’avantage que cette opération présentera pour vous. Vous devez suivre quelques étapes pour réduire au maximum les frais de cette négociation :

  • Vous devez d’abord contacter votre banquier personnel et lui proposer de revoir toutes les conditions de votre prêt. Demandez-lui de baisser le prix de votre prêt. si vous arrivez à le persuader, cela pourra vous épargner les frais d’un nouveau dossier chez une autre banque.
  • Si votre banquier refuse votre proposition, vous devez négocier un autre prêt dans un autre établissement. Dans ce cas, vous aurez à payer les frais de votre dossier et les frais de la garantie, ainsi que les pénalités de remboursement. cela pourra atteindre 4,5% de la totalité de votre prêt.

N’hésitez pas à contacter d’autres établissements en même temps que vous négociez avec votre banquier, cela créera une sorte de concurrence. Présentez tous les avantages qu’on pourrait gagner en acceptant votre proposition. Si une de ces banques vous propose une offre qui vous convient, demandez un engagement dans la renégociation dans un délai bien précis.

Comment renégocier son prêt immobilier : quelles sont les conditions de cette opération ?

Mon immobilierAvant de vous engager dans une négociation et de prendre votre décision, vous devez savoir si vous avez respecté ces critères :

  • La différence entre votre nouvel emprunt et l’ancien doit être important, au moins un point de différence. Si il s’agit d’un prêt dont le montant est plus élevé (300 000 euros et plus) ou un prêt de 20 ans, 0,7 point de différence suffira.
  • La part du capital qui reste à rembourser doit être inférieure à 50 000 euros.
  • La renégociation doit intervenir dans les plus brefs délais. Il est impératif de renégocier votre crédit dans la première moitié de sa durée, puisque dans cette période le montant des intérêts est encore plus élevé.

Si vous avez pris la décision de déposer une demande de renégociation, vous devez préparer tous les papiers dont vous aurez besoin.

Si vous renégociez votre prêt immobilier vous allez remplacer votre contrat. Cela vous permettra aussi de renégocier votre assurance.